.

Yvonne Furneaux et Catherine Deneuve dans Repulsion de Roman Polanski
Yvonne Furneaux et Catherine Deneuve dans Repulsion de Roman Polanski

.

.

 

 

par Frédéric Vernichon

                            17 avril 2012

.

 

 

Pays : Royaume-Uni

Année : 1965

Format : Noir et Blanc

Durée : 1h41

 

 

Support : DVD / Blu-Ray

Genre : Drame

              Horreur

Editeur : Filmedia

Sortie : 17 avril 2012

 

 

Interdit aux moins de 16 ans

 

.

REPULSION

 

 

 

Réalisation : Roman Polanski

Interprètes : Catherine Deneuve, Yvonne Furneaux, John Fraser, Patrick Wymark…

 

 

 

Le second chef-d’œuvre de Roman Polanski.

 

 

 

Si nous pouvions douter que Le couteau dans l’eau, de la parfaite maîtrise de sa mise en scène, fut un premier long-métrage, que dire de Répulsion, second long-métrage de Roman Polanski ?

 

Contraint à l’exil suite à la sortie du Couteau… en Pologne (qui reçut un accueil enthousiaste partout ailleurs), voici Polanski posant ses valises en Angleterre.

 

Comme ce fut le cas avec son précédent exercice, Répulsion est un huit clos. Mais cette fois-ci, et serait-ce l’aveu de son propre isolement en terre étrangère ?, la mise en scène d'obsessions qui conduit son héroïne dans les bras de la folie.

 

Ravissante et réservée, la jeune Carol (Catherine Deneuve) travaille dans un salon de beauté à Londres. Prise d’assaut par des sentiments contradictoires (son attirance pour les hommes et sa hantise à les laisser s’approcher d’elle), elle sombre peu à peu dans la démence, une fois sa colocataire - sa sœur et seule amie - partie en vacances au bras de son fiancé.

 

Répulsion n’est pas seulement une brillante étude d’un cas de délire paranoïaque (portrait d’une jolie schizophrène) poussé par des refoulements, il est l’un des plus brillants thrillers qui soit, renouveau d’un genre qui reposait jusqu’ici sur les craintes d’une menace extérieure et devient avec Polanski un portrait intime de l’homme au prise avec ses propres démons.

 

L’ennemi, chez Polanski, est en ce point plus sournois car refoulé et inconnu, moteur d’une fiction ouvertement kafkaïenne.

 

La rigueur de cette autopsie de la psyché féminine la fait basculer dans l’horreur pur, quand arrive ce moment où le réel se trouve parasiter par les angoisses incontrôlables d’une personnalité trop fragile.

 

Répulsion impressionne, aujourd’hui comme hier, chaque relecture nous permettant de toujours un peu mieux mesurer la modernité de cette œuvre avant-gardiste (la psychanalyse), inaltérable chef-d’œuvre à la puissance tout aussi évocatrice qu’elle évite de se faire gratuitement démonstratrice.

 

Et dire que Catherine Deneuve est formidable serait pur euphémisme.  

 

 

 

 

 

 

 

Le Blu-Ray

 

 

On trouvera difficilement copie plus satisfaisante de Répulsion que celle proposée par cette édition Blu-ray. Notons quelques suppléments très intéressants. En commençant par un petit documentaire très instructif, lequel vient à nous apprendre - en compagnie, notamment, de Polanski et le chef opérateur Gilbert taylor - moult anecdotes sur le tournage du film et ses conditions de productions. Nous poursuivons ensuite avec une interview du professeur Richard L. Gregory, lequel nous apprend que Roman Polanski l’avait jadis consulté afin de mettre sur pied un film d’horreur en 3D très prometteur (au début des années 70). Suivent une importe galerie de photos et une galerie de dessins.

Et nous ne pouvons, bien sûr, passer sous silence le commentaire audio de Roman Polanski et Catherine Deneuve. Bien qu’enregistrés chacun de leur côté, les anecdotes de l’un et de l’autre forment un passage obligé pour mieux encore appréhender Répulsion.

 

 

 

 

écrire commentaire

Commentaires: 0

  • loading

CHRONIQUES LES + POPULAIRES